Tananarive la ville des milles

tananarive-capital-2Tananarive, appelée Antananarivo en malgache, est la capitale économique et politique de Madagascar et de sa province d’Antananarivo. Elle se situe dans la partie centrale de l’île de Madagascar, sur les pentes d’une arête rocheuse culminant à environ 1 435 mètres (environ 4 700 pieds).

La ville est le centre économique, culturel, et administratif du pays. C’est le centre d’une région de croissance; les industries locales fabriquent de la nourriture, des produits du tabac, des textiles et des marchandises tananarive-capital-5dérivées du cuir.
Tananarive est dotée d’un aéroport international, Ivato; elle est le siège de l’université de Tananarive depuis 1961, possède un musée d’art et d’archéologie ainsi qu’un observatoire astronomique.Tananarive se situe dans la partie centrale de l’île de Madagascar, sur les pentes d’une arête rocheuse culminant à environ 1 435 mètres (environ 4 700 pieds).

tananarive-capital-6 tananarive-capital-4 tananarive-capital-3tananarive-capital-1
Les douze collines sacrées de l’Imerina

imerina1

imerina4imerina2imerina3

C’est à la mémoire des douze Rois et Reines qui régnèrent chacun sur une colline de l’Imerina qu’Andrianampoinimerina, pour symboliser l’unification du pays et légitimer son pouvoir, éleva les douze collines au rang de collines sacrées. Le chiffre douze devint symbolique et sacré, puisque Andrianampoinimerina prit douze épouses, et que le nombre d’idoles royales (« sampy ») fut également de douze…

En fait, sur douze collines, seules six ont véritablement accueilli les douze ancêtres royaux. D’autres devinrent sacrées par la suite pour diverses raisons (idoles royales, etc.).

Collines et monarques ayant régné sur celles-ci : Ampandrana (Rafandrana) Merimanjaka (Rafohy et Rangita) Alasora (Andriamanelo) Ambohidrabiby (Ralambo) Antananarivo (Andrianjaka, Andriantsimitoviaminandriandehibe, Andriamasinavalona père et fils). Ambohimanga (Andriantsimitoviaminandriana et Andriambelomasina) Ambohimanambola (idole royale « Kelimalaza »).

La plupart de ces collines sacrées continuent d’attirer de nombreuses personnes qui viennent prononcer des vœux ou ramasser un peu de terre sacrée…


There are no comments

Add yours