Montagne d’Ambre

montagne-ambre1gSituée à 1000 kilomètres au nord de la Capitale, la Montagne d’Ambre culmine élégamment du haut de ses 800 à 1475 mètres d’altitude. Comme un oasis, elle se dresse au beau milieu d’une région de savane sèche. La baie d’Antsiranana s’abrite derrière elle, avec un large ban de plage et un paysage côtier. Recouverte d’une végétation luxuriante et vêtue d’un épais manteau vert de la forêt pluviale, la Montagne d’Ambre est un paradis pour les botanistes. Avec ses taux annuels de 3585 mm de pluie, c’est la portion du territoire la plus arrosée de l’Ile. Ce qui fait d’elle un véritable château d’eau pour une bonne partie de la région.

montagne-ambre2gLa beauté sauvage de ses paysages s’étend sur toute l’étendue du Parc National, soit sur près de 18000 hectares de forêt verte dans laquelle se dessine de longs fleuves reliant les lacs, grands et petits : Lac Maudit, Lac Texier, lac Fantany et Grand Lac. En raison de la nature volcanique de ce massif basaltique, torrents et cascades jaillissent un peu partout, offrant des vues surprenantes : Antomboka, Cascade Sacrée et Cascade Antakarana. En outre, on peut visiter la grotte baptisée  » Cratère Renard « .

La Montagne d’Ambre abrite également une Réserve Spéciale et une Forêt Classée. Dans ces zones périphériques, d’autres endroits magiques sont à signaler : 4 cascades du côté de la Réserve Spéciale et à Andranotsimaty ; le Kijà-Zanahary ; la grotte d’Andavakoera. Sur le côté Sud Est du Parc, à Anivorano s’étend le Lac Sacré d’Antagnavo. En dehors de la zone périphérique, des lieux d’attractions s’offrent aux vacanciers, à la recherche d’exotisme. Citons entre autres la Baie de Sakalava, La Baie des Dunes, La Baie d’Eméraude, La Baie de Courrier, La Montagne des Français et les plages d’Ampasindava et de Ramena.

Faune
montagne-ambre4gDu point de vue faunistique, le Parc National présente un peuplement identique à celui de la région Est de Madagascar, avec quelques espèces limitées au Nord. De sympathiques lémuriens nocturnes ou crépusculaires vivent dans la Montagne d’Ambre. Citons entre autres le Lémur coronatus, plus connu sous l’appellation Lémur Couronné. Très hospitalier, il vous observe du haut d’un arbre sans que vous vous rendiez compte. Rien de telle qu’une partie de cache-cache nocturne avec une famille de Lémurs Couronnés, de Lémur de Sanford ou de Lémur de Bambou, sans oublier les autres familles : Potamochère à pinceaux, Phaner à fourche, Microcèbe roux, Cheirogale, Lépimur Septentrional et le fameux Aye Aye ou Daubentonia madagascariensis.
montagne-ambre3gUne autre espèce de mammifère sera également à découvrir. Il s’agit de la Galidie Elégante qui n’existe qu’à Madagascar, au coeur de la Montagne d’Ambre. Ce petit animal carnivore, de la famille des viverridés, se faufile dans les herbes avec une vitesse extraordinaire. Les Tenrecs aussi sont des petits mammifères insectivores – au nez en forme de trompe – qui ne vivent que dans la Grande Ile. Six familles de tenrecs vivent dans le Parc.
34 espèces d’amphibiens et 59 espèces de reptiles vivent dans la forêt de la montagne. Avec un taux de 11% d’endémisme, trois familles de serpents sur 14, une famille de caméléons sur 11, trois montagne-ambre5gfamilles de lézards sur 23 et deux familles de grenouilles sur 26 n’existent que dans le Parc National de la Montagne d’Ambre.

La forêt constitue également un véritable paradis des oiseaux. 75 espèces dont 35 endémiques ont été recensées. On y voit de tout, dans le ciel ou à travers les branches, Héron, Ibis, Épervier, Faucon, Pigeon sauvage, Perroquet, Inséparables, Coucou, Hibou, Martinet, Merle de Roche, Petite et Grande Eroesse, Gobe-mouche de Paradis dont la plupart des noms scientifiques sont suivis du terme générique madagascariensis, désignant le caractère endémique de l’espèce.

Flore
Une barrière nord-sud mesurant près de 30 kilomètres partage le relief de la Montagne d’Ambre en deux. La partie Ouest est formée par un relief très tourmenté avec forêt dense et humide.

montagne-ambre6gLe relief est peu accidenté dans le versant Est, avec forêt dense sèche caducifoliée.

Au centre, la forêt est de type intermédiaire tandis qu’au sommet, toutes les caractéristiques d’une forêt dense humide de montagne sont réunies. Notons que bon nombre d’espèces de plantes médicinales, orchidées et fougères ne sont pas encore inventoriées jusqu’à présent dans la Montagne d’Ambre. Des richesses qui restent à exploiter dans le domaine de la recherche.

Parc national Montagne d’Ambre


There are no comments

Add yours